Conseils

Quelques conseils pour améliorer votre vie étudiante

La vie étudiante n’est pas si facile que cela, en tout cas pas aussi belle qu’on le croit. Entre les cours, les révisions, les travaux de groupe, les stages ou encore le fait de devoir travailler le soir et/ou le weekend pour payer ses études, cela fait souvent beaucoup. Bien sûr, être étudiant, c’est aussi s’amuser entre amis, sortir en boîte, passer de bonnes soirées…

Alors pour ne pas que vos études supérieures deviennent un calvaire, voici quelques astuces et conseils que vous donne le blog YouScribe.

Read the rest of this entry »


Respecter les droits d’auteur, pour ne plus vous faire taper sur les doigts !

Qui a dit qu’Internet vous permettait de ne pas respecter les droits d’auteur ? Personne bien entendu ! Et pourtant on observe couramment des jeunes gens s’approprier les œuvres d’un autre, voire pire, les commercialiser. Pour ne plus commettre d’impairs, voici quelques fondamentaux à retenir !

L’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de l’avoir créée, du droit de propriété intellectuelle exclusif et opposable à tous.

Chacun se doit donc, lorsqu’il publie un document sur son site, son blog, ou encore sur YouScribe, de respecter les droits d’auteur et en particulier sur Internet.

Voici les quelques règles de base à respecter :
citer le nom de l’auteur de l’œuvre que vous publiez, et les références de l’œuvre,
citer la source, par exemple le site Internet sur lequel vous avez pris le document,
respecter l’œuvre sans en modifier le contenu,
• si l’auteur est vivant ou s’il est décédé depuis moins de 70 ans, vous devez demander son accord écrit ou celui de ses ayants droits (famille, éditeur…).

En revanche si l’auteur est mort depuis plus de 70 ans, son œuvre tombe dans le domaine public, vous pouvez donc publier son œuvre et la vendre sans accord mais ne vous attribuez pas pour autant ses écrits, citez son nom.

En dehors des œuvres sous droits d’auteur, il existe également des licences appelées Creatives Commons très en vogue sur Internet. Ces licences permettent aux auteurs de mettre leurs œuvres à disposition du public. Mais ça, nous en parlerons dans un prochain billet de blog ;)


Comment soigner sa mise en page ?

Il n’existe pas de bonne mise en page, mais une multitude de mises en page adaptées aux types de documents et de lecteurs. Que ce soit un texte informatif (article) ou fictif (roman, nouvelle,…), s’il est mal rédigé, trop long ou encore mal présenté, celui-ci aura peu de chance d’être lu. Pourtant, il existe quelques règles simples pour soigner sa présentation :

Les titres :

- Dégagez le titre principal du reste du texte, il doit être mis en valeur ;
- Respectez la hiérarchie dans les titres (taille de la police et gras) et évitez les retraits ;
- Ne mettez pas « : » et « . » à la fin des titres ;
- Numérotez les titres ou chapitres (I., II., …).

Les paragraphes :

- Pour mettre en page les paragraphes vous avez trois possibilités :
o Pas de retrait pour le premier paragraphe après un titre et un retrait pour tous les autres ;
o Un retrait pour chaque paragraphe ;
o Pas de retrait mais un espace obligatoire entre les paragraphes;
- Justifiez les paragraphes mais attention aux grands espaces entre les mots.

Les polices :

- Privilégiez un corps de police de 12 points au moins (10pts ou 11pts pour les notes de bas de page) et faîtes attention à ne pas trop utiliser de polices sur une même page ;
- Ne changez pas vos choix typographiques en cours de route, votre document doit rester homogène ;
- Limitez la présence de couleurs aux titres, mots et phrases courtes à mettre en avant, bref, ne mélangez pas trop les couleurs dans votre texte.

Les règles typographiques :

- Respectez les règles de ponctuation (cf. sur le blog) ;
- Suivez les règles sur les abréviations, les titres (M. et non Mr) et les sigles ;
- Mettez vos citations entre guillemets et n’oubliez pas d’indiquer les coupures dans le texte original par [...].

Enfin, gardez à l’esprit qu’une belle mise en page se doit d’être équilibrée. Aérez votre texte et limitez les espaces vides. Sinon, comblez-les avec une image ou trois étoiles.

Inutile aussi de vous préciser l’importance de l’orthographe et de la grammaire, alors relisez-vous !

Si vous trouvez cet article intéressant, vous pouvez participer à sa diffusion en utilisant les boutons de partage ci-dessus :)


Comment écrire un bon titre de roman ?

Il n’est pas toujours évident, que l’on soit amateur ou professionnel, de trouver le titre adéquat pour son œuvre. Et si, pour certains cela paraît simple, pour d’autres le choix du titre peut se révéler être un véritable casse-tête lorsqu’on est en panne d’inspiration.

Avoir un bon titre est une chose très importante, puisque c’est le premier contact que le lecteur aura avec votre œuvre. S’il n’est pas accrocheur, le lecteur ne sera pas tenté d’aller plus loin. Choisissez donc un titre approprié pour maximiser vos chances d’être lu ! Pour vous guider, voici quelques conseils :

1- Optez pour un titre court facilement mémorisable : le lecteur ne doit pas revenir dessus !
2- Évitez les titres informatifs ou au contraire, totalement abstraits,
3- Restez esthétique : votre vocabulaire doit être riche sans être complexe (ex : la personnification « Pourquoi le saule pleure ?»),
4- Provoquez l’intérêt de vos lecteurs (ex : par une forme interrogative ou exclamative (« Indignez-vous ! », « Tais-toi et pardonne ! », …)),
5- Laissez place à l’imaginaire et au suspense (ex : avec l’utilisation de points de suspension (« Et après… », …)).

Et vous, comment écrivez-vous vos titres ? Quels sont ceux que vous préférez ? Dites-nous tout !

Si vous trouvez cet article intéressant, vous pouvez participer à sa diffusion en utilisant les boutons de partage ci-dessus :).


Les 5 bonnes pratiques sur YouScribe !

Il n’existe pas de bonnes ou de mauvaises pratiques sur YouScribe, et chacun aura sa propre perception et son approche de l’utilisation de la plateforme. Mais, si votre intérêt est de vous faire connaitre, les quelques conseils qui vont suivre pourront sans doute vous être utiles.

1. Complétez votre profil :

Pour que l’on s’intéresse à vous, vous devez rendre votre profil le plus attractif possible. Une description claire et précise de vos activités vous permettra d’être facilement identifié. Vous pouvez également ajouter votre site internet, votre compte Twitter et Facebook, pour ouvrir une porte vers votre univers personnel. N’hésitez pas non plus à personnaliser votre profil avec une photo qui vous distingue des autres et permet de vous reconnaitre rapidement.

2. Abonnez-vous à des publieurs :

Commencez par vous abonner à des utilisateurs qui partagent vos centres d’intérêt. Vous augmenterez ainsi les chances qu’ils s’abonnent à leur tour à votre compte.

3. Cherchez l’interaction avec les autres utilisateurs :

Il est important de communiquer avec vos abonnés. Pour cela, donnez votre avis sur leurs publications en utilisant les commentaires et votez pour celles que vous préférez. Attention cependant à votre syntaxe et à votre orthographe ! Rien de telle qu’une faute pour vous discréditer aux yeux de vos lecteurs !

4. Partagez vos publications :

Utiliser les réseaux sociaux est un élément essentiel aujourd’hui pour se faire connaitre sur Internet. Cela permet entre autre de faire grimper vos nombres de lectures mais aussi de remonter dans les résultats des moteurs de recherche. Alors, pour partager facilement vos découvertes et vos publications, liez votre compte YouScribe à votre compte Facebook et/ou Twitter. Vos amis pourront suivre votre activité sur YouScribe et seront avertis de chacune de vos nouvelles publications !

5. N’utilisez pas exclusivement YouScribe comme espace de promotion :

Profitez de votre fil d’actualité pour mettre en avant les publications d’autres utilisateurs que vous avez appréciées.

Avez-vous d’autres astuces ? Comment gérez-vous votre profil YouScribe ?