Comment soigner sa mise en page ?

Il n’existe pas de bonne mise en page, mais une multitude de mises en page adaptées aux types de documents et de lecteurs. Que ce soit un texte informatif (article) ou fictif (roman, nouvelle,…), s’il est mal rédigé, trop long ou encore mal présenté, celui-ci aura peu de chance d’être lu. Pourtant, il existe quelques règles simples pour soigner sa présentation :

Les titres :

- Dégagez le titre principal du reste du texte, il doit être mis en valeur ;
- Respectez la hiérarchie dans les titres (taille de la police et gras) et évitez les retraits ;
- Ne mettez pas « : » et « . » à la fin des titres ;
- Numérotez les titres ou chapitres (I., II., …).

Les paragraphes :

- Pour mettre en page les paragraphes vous avez trois possibilités :
o Pas de retrait pour le premier paragraphe après un titre et un retrait pour tous les autres ;
o Un retrait pour chaque paragraphe ;
o Pas de retrait mais un espace obligatoire entre les paragraphes;
- Justifiez les paragraphes mais attention aux grands espaces entre les mots.

Les polices :

- Privilégiez un corps de police de 12 points au moins (10pts ou 11pts pour les notes de bas de page) et faîtes attention à ne pas trop utiliser de polices sur une même page ;
- Ne changez pas vos choix typographiques en cours de route, votre document doit rester homogène ;
- Limitez la présence de couleurs aux titres, mots et phrases courtes à mettre en avant, bref, ne mélangez pas trop les couleurs dans votre texte.

Les règles typographiques :

- Respectez les règles de ponctuation (cf. sur le blog) ;
- Suivez les règles sur les abréviations, les titres (M. et non Mr) et les sigles ;
- Mettez vos citations entre guillemets et n’oubliez pas d’indiquer les coupures dans le texte original par [...].

Enfin, gardez à l’esprit qu’une belle mise en page se doit d’être équilibrée. Aérez votre texte et limitez les espaces vides. Sinon, comblez-les avec une image ou trois étoiles.

Inutile aussi de vous préciser l’importance de l’orthographe et de la grammaire, alors relisez-vous !

Si vous trouvez cet article intéressant, vous pouvez participer à sa diffusion en utilisant les boutons de partage ci-dessus :)

2 commentaires

  1. #1 GinTonHic a écrit le 13 mai 2012 à 15h08 :

    Est-ce nécessaire d’utiliser les « : » à la fin des sous-titres tel qu’inscrit dans votre texte ?

    Je croyais que le signe « : » appelait toujours la minuscule, même dans une liste ?

    N’y a-t-il pas une différence entre la présentation de documents papier par rapport à celle utilisée pour Internet ?

    Merci et au plaisir,

  2. #2 admin a écrit le 14 mai 2012 à 10h11 :

    Bonjour,

    En effet, je vous confirme qu’il n’y a pas de majuscule après deux points. Cela s’applique seulement si les deux points introduisent une citation.

Laisser un message