Qu’est-ce qu’une bonne description ?

La description idéale n’est ni trop longue, ni courte. Elle n’en révèle pas trop sur votre document, mais en dit assez pour le rendre intéressant. La description idéale n’est pas mensongère. Et, en fait, elle n’est peut-être même pas écrite par l’auteur…

Vous le savez déjà, lorsque vous publiez un document sur YouScribe, le champ « description » n’est pas obligatoire. L’équipe de YouScribe a fait ce choix pour permettre à ceux qui le désirent de mettre en ligne leurs documents rapidement et sans perdre de temps à remplir d’interminables formulaires. Mais est-ce vraiment du temps perdu ? Cinq minutes passées à écrire une description de votre document peuvent facilement se traduire en dizaines, en centaines, ou même, pourquoi pas, en milliers de lecteurs supplémentaires.

Le but d’une description est de donner envie aux internautes de vous lire, mais aussi, de manière plus générale, de leur confirmer que votre texte répond bien à leurs attentes. C’est pour cette raison qu’ils sont nombreux à faire demi-tour devant un texte sans description : à quoi bon se lancer dans la lecture d’un texte si on n’est pas sûr qu’il corresponde à ce que nous cherchons ? Vous êtes convaincus ? Alors voici quelques conseils qui devraient vous aider à réaliser la description idéale :

- Ne survendez pas votre texte : transformer sa description en texte publicitaire est un piège dans lequel il est facile de tomber. Mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, les formules comme « le meilleur roman de la décennie », « LA méthode infaillible pour gagner de l’argent » ou « le texte le plus important du XXIe siècle » n’attirent pas les lecteurs… ils les repoussent ! Ce genre de phrases leur rappelle trop les spams qui encombrent leur boîte mail. Alors, même si votre texte est excellent, sachez restez modeste, et décrivez-le sans jugement de valeur. Vos lecteurs se chargeront eux-mêmes d’en vanter les qualités dans les commentaires, vous pouvez leur faire confiance !

- N’en faites pas des tartines ! C’est toujours dur, quand on vient d’écrire des centaines de pages, de se résoudre à les résumer en quelques lignes… Mais c’est pourtant nécessaire ! Votre description doit aller à l’essentiel. Pour un texte théorique, l’idéal est d’indiquer de quoi parle votre texte, les domaines qu’il couvre et, surtout, le niveau de spécificité qu’il emploie : est-il destiné aux novices ou aux experts ? S’agit-il d’un texte technique ou de vulgarisation ? Pour une fiction, contentez-vous de l’intrigue principale et des personnages les plus importants. La taille idéale d’une description se situe entre 500 et 1000 signes. Le compteur de signes du champ description est là pour vous épargner le comptage !

- Faites-vous aider ! Reconnaissez-le, quand vous parlez de votre texte, vous manquez d’objectivité, et vous avez tendance à devenir trop élogieux, ou bien vous n’arrivez pas à le résumer de manière simple, justement parce que vous en savez trop… Laissez-nous vous dire une chose simple : ce ne sont pratiquement jamais les auteurs eux-mêmes qui rédigent leurs quatrièmes de couverture ! Demandez à quelqu’un en qui vous avez confiance de le faire pour vous.

Et pour vous, quelle est la taille idéale d’une description ? Qu’aimez-vous y mettre, qu’aimez-vous y lire ? Racontez-nous vos souvenirs de coup de foudre avec une quatrième de couverture dans les commentaires !

Laisser un message